Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Wash Day

 

 

Le shampooing suscite de nombreux débat dans les conversations publiques (réseaux sociaux) et privées (avec ses proches).

Une des principales questions qui, revient sans cesse est la fréquence des shampooings.

Quel shampooing est le mieux adapté pour nos cheveux ? Lequel utiliser pour des cheveux bouclés, ondulés, crépus, défrisés, … ? Et quand on porte des mèches ou tissages, comment fait-on ?

Autre sujet qui est d’autant plus sensible : la composition du shampooing : avec ou sans parabène, sulfates, shampooings secs ou pas, clarifiant ou non, … ?

Toutes ces questions peuvent transformer la séance du shampooing au cauchemar alors qu’en réalité, il faut à peine 10-15 minutes pour cette étape qui est incontournable. Alors, justement, que faire ?!

Shampooings, Après-shampooing, masques dans ma salle de bain en 2013 ...

  1. prenez le temps de choisir votre shampooing : il doit être adapté à la nature de vos cheveux et non en fonction de celui qui est super efficace sur les cheveux de votre copine alors que vous n’avez pas le même type de cheveux qu’elle ! Autre info : inutile d’en acheter une tonne comme j’ai pu le faire au moment où je découvrais la nature de mes cheveux et essayai de les entretenir du mieux que je pouvais … ;
  2. réalisez un pre-poo par semaine. Cela vous permettra de nourrir vos cheveux et de bien les préparer au shampooing. Si vous ne souhaitez pas en faire, prenez le temps de démêler vos cheveux en amont. Dans les deux cas, faites des nattes ou des vanilles afin d’éviter que vos cheveux s’emmêlent à nouveau pendant le shampooing ;
  3. rincez votre pre-poo ou mouillez vos cheveux à l’eau tiède sans défaire les nattes ou vanilles. Si l’eau est trop chaude, cela va ouvrir vos écailles de vos cheveux et abîmer vos cheveux. Ce qui serait dommage si vous avez réalisé votre pre-poo en amont ;
  4. une noisette de shampooing suffit pour laver vos cheveux. Il n'est donc pas nécessaire de vider le flacon de votre shampooing (comme moi auparavant) ! Contrairement aux idées reçues, un shampooing qui ne mousse pas, n’est pas forcément un mauvais shampooing ;
  5. massez votre cuir chevelu pendant 2 à 3 minutes à l’aide de la pulpe de vos doigts en réalisant des mouvements circulaires et doux. Cela vous permettra non seulement d’enlever les impuretés de vos cheveux, mais également de stimuler la racine de vos cheveux ;
  6. avant de rincer vos cheveux, défaites vos nattes ou vanilles. C’est le moment de laver vos longueurs doucement, sans les frotter ou les massés, mais en passant délicatement vos doigts sur celle-ci. Au moment du rinçage le shampooing glissera tout seul sur les longueurs et les laveront sans que vous ayez à trop les manipulés. Les impuretés qui se seront déplacées du cuir chevelu pour aller sur vos longueurs partiront au moment du rinçage ;
  7. une fois lavés et rincés, essorez doucement vos cheveux et appliquez votre après-shampooing.

Le Shampooing

En ce qui concerne la fréquence, c’est à vous et uniquement à vous de la trouver et de l’adapter aux besoins de vos cheveux et à vos activités quotidiennes et sportives.

Par exemple, en ce qui me concerne je vais à la piscine une à trois fois par semaine. Le shampooing est donc systématique après chaque séance de natation … mais … je triche ! Non, je ne sors pas de la piscine en conservant le chlore sur mes cheveux et mon corps, mais oui je triche en réalisant des « Co-Wash » ou des « shampooing crème chélateur au charbon actif » ! Je ne réalise qu’un pre-poo par semaine (ou tous les 15 jours en fonction de mes activités).

Enfin, parmi tous ces débats, gardez bien en tête que le shampooing est un acte important et incontournable dans votre routine capillaire. L’accumulation de vos beurres et/ou huiles végétales, crèmes coiffantes, les poussières, la pollution, l’excès de sébum et autres micro-particules invisibles à l’œil nu s’accumulent sur votre cuir chevelu et l’empêche au fur et à mesure de respirer.

Le shampooing est donc plus que primordial pour supprimer toutes ces impuretés et laisser votre cuir chevelu propre et en bonne santé.

Enfin, une fois par mois, faites un shampooing clarifiant pour nettoyer en profondeur votre cuir chevelu ainsi que vos cheveux. Dans ce cas, vous devrez utiliser un shampooing avec sulfate, mais certaines marques de distributeur proposent enfin des shampooings clarifiant avec des compositions très saines. Notez cependant, que ce dernier, est à réaliser une fois par mois et qu'il est très bénéfiques pour le cuir chevelu. Par contre, utilisés fréquemment, ils peuvent assécher et/ou irriter votre cuir chevelu et rendre vos cheveux secs !

Certaines personnes se demandent parfois comment se laver les cheveux ? Il existe une multitude de technique, mais je vous conseille la méthode décrite un peu plus haut dans cet article, car elle fonctionne sur mes cheveux de type 3C que j’avais du mal à laver et à démêler.

 

Voilà, vos cheveux sont propres, sentent bons, ne sont pas emmêlés et bonus : vous constaterez qu’il y a beaucoup moins de cheveux dans le siphon de votre douche/baignoire !

Tag(s) : #Les Bases

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :